Lamb - Actualités

18ème édition du drapeau du chef de l'état : Les Tops et les Flops de la compétition 18ème édition du drapeau du chef de l'état : Les Tops et les Flops de la compétition
06/07/17
Fodé Sarr, Cheikh Tidiane Niang, Oumar Diouané, Ngor Niakh, Assane Diop et Mamadou Thiam ont livré une très belle copie. 


En revanche, Gaskell Diamé, Mamadou Faye dit Ordinateur, Mamadou Moustapha Sène et Moussa Faye ont été décevants. Retour sur les tops et flops du Drapeau du chef de l’Etat.

Les TOPS

Fodé Sarr

Le géant de Palmarin « Fodé Sarr a littéralement plané sur la compétition ». Ces mots du Directeur technique national (Dtn) en disent long sur l’excellente prestation du poulain d’Ambroise Sarr. Il est l’un des rares lutteurs à avoir remporté tous ses combats. Il faut dire que l’homme était en terrain bien connu. Fodé Sarr a, en effet, plusieurs fois pris part au Drapeau du chef de l’Etat, toujours sous les couleurs de l’équipe de Fatick. Il a de l’expérience à revendre en lutte simple. Fodé Sarr a ainsi remporté de nombreux titres avec sa sélection régionale en plus de ceux obtenus sous les couleurs de l’équipe nationale. Il a maintes fois gagné des médailles d’or à l’occasion des tournois de lutte de la Cedeao et des championnats d’Afrique de lutte.  

Cheikh Tidiane Niang

Comme Fodé Sarr, Cheikh Tidiane Niang a réussi une très bonne compétition. Il a été l’un des grands artisans du sacre de la sélection de Fatick en équipe, en dominant presque tous ses adversaires respectifs. Il s’est aussi adjugé deux médailles d’or (une en individuel et une autre en équipe). Double champion de la Cedeao, il est bien connu dans le milieu de la lutte simple qu’il a marqué de son empreinte. Il a mis à contribution son expérience pour avoir le dernier mot sur ses adversaires.

Oumar Diouané

L’autre pensionnaire de l’équipe nationale à avoir répondu aux attentes des amateurs, c’est bien Oumar Diouané. Le représentant de la sélection de Fatick dans les 76kg a lui aussi livré une excellente copie, gagnant tous ses combats. Il a été décisif dans la prestation de l’équipe de Fatick qu’il a beaucoup aidée à conserver le titre. En individuel, il a également dicté sa loi à ses adversaires, s’adjugeant le sacre. Diouané a ainsi confirmé ses belles performances réalisées à l’occasion du Tolac de Dakar. Il a eu, au total, deux médailles d’or, à l’image de Cheikh Tidiane Niang et Fodé Sarr.  

 

Mamadou Thiam

Mamadou Thiam dit Bébé Diène a également surpris plus d’un amateur. Inconnu dans le bataillon des ténors de la lutte simple, le représentant de la région de Dakar dans la catégorie des 100 kg a laissé une très bonne sensation. Il s’est, à la surprise générale, hissé en finale même s’il a été battu par Assane Diop de Tambacounda. L’une de ses prouesses a sans doute été sa double victoire contre Mamadou Moustapha Sène double champion de la Cedeao (en équipe et en individuel).

Assane Diop

Assane Diop, a fait déjouer les pronostics qui ne le voyaient pas en finale. Il a fait plus en remportant la médaille dans les 100 kg au nez et à la barbe des favoris, Mamadou Faye, Mamadou Moustapha Sène et autre Gaskell Diamé.  Au passage, il a battu Ordinateur en individuel puis le phénomène de Dakar, Mamadou Thiam, double tombeur de Mamadou Moustapha Sène. Assane Diop a ainsi sauvé l’honneur de l’équipe de Tamba.

Ngor Niakh

Ngor Niakh a été la plus belle surprise de cette 18e édition du Drapeau du chef de l’Etat. Le Kaolackois qui combat dans les 66 kg a effectué une excellente prestation qui a agréablement surpris les amateurs. Il a été très bon à la fois en équipe et en individuel. Résultat, il s’est adjugé la médaille d’or dans sa catégorie. Entre autres prouesses, il a fait mordre la poussière au brave Amadou Dia et à Moussa Faye, double médaillé d’or de la Cedeao. Il a au passage mis fin à l’invincibilité du Thiessois.

 

LES FLOPS

Gaskell Diamé

Ancien champion de la Cedeao sous les couleurs de l’équipe nationale de lutte, Mamadou Gaskell Diamé était très attendu ; au même titre que Fodé Sarr et autre Cheikh Tidiane Niang. Toutefois, le natif de Palmarin n’a pas été à la hauteur des attentes. Il est rentré bredouille, sans même une médaille de bronze. Gaskell a été battu en équipe à deux reprises par Mamadou Faye alias Ordinateur, qui n’était pourtant pas au meilleur de sa forme.

Mamadou Moustapha Sène

Le double champion de la Cedeao, grand artisan de l’éclatante victoire du Sénégal au dernier Tournoi de lutte africaine de la Cedeao (Tolac) de Dakar s’est illustré par une série de contreperformances à l’occasion de cette 18e édition du Drapeau du chef de l’Etat. Outre l’élimination de son équipe dès le premier tour, le Thiessois a été battu à deux reprises par Mamadou Thiam de Dakar. Deux revers face à un lutteur presque anonyme qui ont surpris les observateurs. Mamadou Moustapha Sène s’est finalement contenté d’une médaille de bronze, son adversaire Mamadou Faye ayant déclaré forfait, pour cause de blessure.

Moussa Faye

Décidément les dieux de la lutte n’étaient pas avec les deux principaux porte-étendards de l’équipe thiessoise, présentée pourtant comme un des sérieux challengers de la sélection fatickoise, vu la qualité de ses éléments. En plus de la mauvaise performance de Mamadou Moustapha Sène, l’autre double champion de la Cedeao, un des meilleurs athlètes de l’équipe nationale, Moussa Faye, a aussi déçu, au vu du résultat final. Même s’il a gagné la presque totalité de ses combats, sa défaite contre l’anonyme Ngor Niakh de Kaolack a porté un coup dur à sa performance globale. D’autant plus que celle-ci l’a privé de médaille d’or. Alors qu’il était présenté comme l’hyper favori dans sa catégorie, Moussa Faye n’a finalement obtenu qu’une médaille d’argent, son équipe ayant aussi été éliminée au premier tour.

Mamadou Faye alias 

Ordinateur

Avec Mamadou Moustapha Sène alias Sellé, Mamadou Faye dit Ordinateur est l’un des meilleurs au Sénégal dans la catégorie des 100 kg. D’ailleurs, le choix entre ces deux grands lutteurs par l’entraineur Ambroise Sarr n’est pas toujours facile. C’est dire combien le natif de Niakhar était attendu à cette compétition. Malheureusement, il n’a pas confirmé tout le bien que les gens pensaient de lui, faute d’une blessure sur le genou qui l’a d’ailleurs contraint à déclarer forfait lors du combat pour la troisième place. Et c’est Mamadou Moustapha Sène qui a gagné la médaille de bronze sur un plateau d’argent, en l’absence d’un adversaire. Mamadou Faye est d’ailleurs avec Amadou Dia (66 kg) de la sélection fatickoise à n’obtenir qu’une seule médaille (or), tous les autres ayant obtenu deux médailles d’or.

En revanche, Gaskell Diamé, Mamadou Faye dit Ordinateur, Mamadou Moustapha Sène et Moussa Faye ont été décevants. Retour sur les tops et flops du Drapeau du chef de l’Etat. Les TOPS Fodé Sarr Le géant de Palmarin « Fodé Sarr a littéralement plané sur la compétition ». Ces mots du Directeur technique national (Dtn) en disent long sur l’excellente prestation du poulain d’Ambroise Sarr. Il est l’un des rares lutteurs à avoir remporté tous ses combats. Il faut dire que l’homme était en terrain bien connu. Fodé Sarr a, en effet, plusieurs fois pris part au Drapeau du chef de l’Etat, toujours sous les couleurs de l’équipe de Fatick. Il a de l’expérience à revendre en lutte simple. Fodé Sarr a ainsi remporté de nombreux titres avec sa sélection régionale en plus de ceux obtenus sous les couleurs de l’équipe nationale. Il a maintes fois gagné des médailles d’or à l’occasion des tournois de lutte de la Cedeao et des championnats d’Afrique de lutte.   Cheikh Tidiane Niang Comme Fodé Sarr, Cheikh Tidiane Niang a réussi une très bonne compétition. Il a été l’un des grands artisans du sacre de la sélection de Fatick en équipe, en dominant presque tous ses adversaires respectifs. Il s’est aussi adjugé deux médailles d’or (une en individuel et une autre en équipe). Double champion de la Cedeao, il est bien connu dans le milieu de la lutte simple qu’il a marqué de son empreinte. Il a mis à contribution son expérience pour avoir le dernier mot sur ses adversaires. Oumar Diouané L’autre pensionnaire de l’équipe nationale à avoir répondu aux attentes des amateurs, c’est bien Oumar Diouané. Le représentant de la sélection de Fatick dans les 76kg a lui aussi livré une excellente copie, gagnant tous ses combats. Il a été décisif dans la prestation de l’équipe de Fatick qu’il a beaucoup aidée à conserver le titre. En individuel, il a également dicté sa loi à ses adversaires, s’adjugeant le sacre. Diouané a ainsi confirmé ses belles performances réalisées à l’occasion du Tolac de Dakar. Il a eu, au total, deux médailles d’or, à l’image de Cheikh Tidiane Niang et Fodé Sarr.     Mamadou Thiam Mamadou Thiam dit Bébé Diène a également surpris plus d’un amateur. Inconnu dans le bataillon des ténors de la lutte simple, le représentant de la région de Dakar dans la catégorie des 100 kg a laissé une très bonne sensation. Il s’est, à la surprise générale, hissé en finale même s’il a été battu par Assane Diop de Tambacounda. L’une de ses prouesses a sans doute été sa double victoire contre Mamadou Moustapha Sène double champion de la Cedeao (en équipe et en individuel). Assane Diop Assane Diop, a fait déjouer les pronostics qui ne le voyaient pas en finale. Il a fait plus en remportant la médaille dans les 100 kg au nez et à la barbe des favoris, Mamadou Faye, Mamadou Moustapha Sène et autre Gaskell Diamé.  Au passage, il a battu Ordinateur en individuel puis le phénomène de Dakar, Mamadou Thiam, double tombeur de Mamadou Moustapha Sène. Assane Diop a ainsi sauvé l’honneur de l’équipe de Tamba. Ngor Niakh Ngor Niakh a été la plus belle surprise de cette 18e édition du Drapeau du chef de l’Etat. Le Kaolackois qui combat dans les 66 kg a effectué une excellente prestation qui a agréablement surpris les amateurs. Il a été très bon à la fois en équipe et en individuel. Résultat, il s’est adjugé la médaille d’or dans sa catégorie. Entre autres prouesses, il a fait mordre la poussière au brave Amadou Dia et à Moussa Faye, double médaillé d’or de la Cedeao. Il a au passage mis fin à l’invincibilité du Thiessois.   LES FLOPS Gaskell Diamé Ancien champion de la Cedeao sous les couleurs de l’équipe nationale de lutte, Mamadou Gaskell Diamé était très attendu ; au même titre que Fodé Sarr et autre Cheikh Tidiane Niang. Toutefois, le natif de Palmarin n’a pas été à la hauteur des attentes. Il est rentré bredouille, sans même une médaille de bronze. Gaskell a été battu en équipe à deux reprises par Mamadou Faye alias Ordinateur, qui n’était pourtant pas au meilleur de sa forme. Mamadou Moustapha Sène Le double champion de la Cedeao, grand artisan de l’éclatante victoire du Sénégal au dernier Tournoi de lutte africaine de la Cedeao (Tolac) de Dakar s’est illustré par une série de contreperformances à l’occasion de cette 18e édition du Drapeau du chef de l’Etat. Outre l’élimination de son équipe dès le premier tour, le Thiessois a été battu à deux reprises par Mamadou Thiam de Dakar. Deux revers face à un lutteur presque anonyme qui ont surpris les observateurs. Mamadou Moustapha Sène s’est finalement contenté d’une médaille de bronze, son adversaire Mamadou Faye ayant déclaré forfait, pour cause de blessure. Moussa Faye Décidément les dieux de la lutte n’étaient pas avec les deux principaux porte-étendards de l’équipe thiessoise, présentée pourtant comme un des sérieux challengers de la sélection fatickoise, vu la qualité de ses éléments. En plus de la mauvaise performance de Mamadou Moustapha Sène, l’autre double champion de la Cedeao, un des meilleurs athlètes de l’équipe nationale, Moussa Faye, a aussi déçu, au vu du résultat final. Même s’il a gagné la presque totalité de ses combats, sa défaite contre l’anonyme Ngor Niakh de Kaolack a porté un coup dur à sa performance globale. D’autant plus que celle-ci l’a privé de médaille d’or. Alors qu’il était présenté comme l’hyper favori dans sa catégorie, Moussa Faye n’a finalement obtenu qu’une médaille d’argent, son équipe ayant aussi été éliminée au premier tour. Mamadou Faye alias Ordinateur Avec Mamadou Moustapha Sène alias Sellé, Mamadou Faye dit Ordinateur est l’un des meilleurs au Sénégal dans la catégorie des 100 kg. D’ailleurs, le choix entre ces deux grands lutteurs par l’entraineur Ambroise Sarr n’est pas toujours facile.

C’est dire combien le natif de Niakhar était attendu à cette compétition. Malheureusement, il n’a pas confirmé tout le bien que les gens pensaient de lui, faute d’une blessure sur le genou qui l’a d’ailleurs contraint à déclarer forfait lors du combat pour la troisième place. Et c’est Mamadou Moustapha Sène qui a gagné la médaille de bronze sur un plateau d’argent, en l’absence d’un adversaire. Mamadou Faye est d’ailleurs avec Amadou Dia (66 kg) de la sélection fatickoise à n’obtenir qu’une seule médaille (or), tous les autres ayant obtenu deux médailles d’or.

Source : Le Soleil

Articles populaires

Loufikhew.com - 100% Buzz Sénégal

Suivez wiwsport.com

Facebook wiwsport.comTwitter wiwsport.comInstagram wiwsport.comGoogle+ wiwsport.comApplication wiwsport.comApplication wiwsport.comContact wiwsport.com


Ligue 1

Date 26ème Journée
sam. 24 juin Génération Foot 3-0 Guédiawaye FC
sam. 24 juin Ndiambour 0-0 AS Douanes
sam. 24 juin Diambars FC 3-0 Linguere Saint Louis
sam. 24 juin Teungueth FC 0-0 Casa Sports
sam. 24 juin Mbour Petite Côte 2-0 US Gorée
sam. 24 juin US Ouakam 1-0 Jaraaf
sam. 24 juin Niarry Tally 2-1 Stade de Mbour
Rang Equipe Pts J. Diff.
1 Génération Foot 57 26 +30
2 Guédiawaye FC 44 26 +7
3 Diambars FC 40 26 +9
4 Jaraaf 39 26 +10
5 Casa Sports 38 26 -6
6 Niarry Tally 37 26 +7
7 Mbour Petite Côte 33 26 -8
8 US Ouakam 32 26 -2
9 Stade de Mbour 30 26 -2
10 AS Douanes 29 26 -5
11 Teungueth FC 28 26 -8
12 Ndiambour 27 26 -16
13 Linguere Saint Louis 26 26 -8
14 US Gorée 23 26 -8

Ligue 2

Date 26ème Journée
ven. 23 juin Ndar Gueth 17H00 AS Pikine
ven. 23 juin Africa Promo Foot 17H00 Olympique de Ngor
ven. 23 juin Jamono Fatick 17H00 Bargueth
ven. 23 juin Cayor Foot 17H00 Port
ven. 23 juin DUC 17H00 Sonacos
ven. 23 juin Renaissance de Dakar 17H00 Etics
ven. 23 juin Dakar Sacré Coeur 17H00 Yeggo
Rang Equipe Pts J. Diff.
1 Dakar Sacré Coeur 41 20 +13
2 Sonacos 40 21 +14
3 Africa Promo Foot 37 22 +5
4 AS Pikine 33 19 +5
5 Yeggo 29 20 +5
6 Olympique de Ngor 28 21 -1
7 Port 27 18 +2
8 Jamono Fatick 26 20 +4
9 DUC 25 21 -1
10 Ndar Gueth 23 21 -11
11 Renaissance de Dakar 21 22 -4
12 Etics 17 20 -11
13 Bargueth 15 20 -10
14 Cayor Foot 12 19 -10

Lamb

Date Combat
dim. 19 nov. Ama Baldé - Papa Sow
lun. 01 janv. Balla Gaye 2 - Gris Bordeaux
Application wiwsport.com
 

   wiwTV >>>

Champions League : UCAM Murcia s'incline malgré Clevin Hannah et ses 20 points
Mondial 2018 : Le Sénégal termine en beauté en battant l'Afrique du Sud (2-1)
Suivez Sénégal - Afr. du Sud en direct sur wiwsport.com
Suivez Sénégal - Afr. du Sud en direct sur wiwsport.com
Mondial 2018 : Macky Sall promet 20 millions CFA à chaque "Lion"

                                                          +toutes les vidéos